Les cannelés Bordelais

Les cannelés sont des petits gâteaux qui comptent parmi les spécialités de la région de Bordelais. Se dégustant en guise de dessert ou de goûter, ils plaisent autant par leur texture et leur goût qui varient selon les recettes que par son aspect cylindrique. Avec autant de succès, on a forcément envie de connaître son histoire et son mode de préparation…

L’origine du cannelé reste complètement mystérieuse encore à ce jour. Il est célèbre aujourd’hui dans la France entière mais savoir comment est née cette gourmandise est une autre histoire.

La légende raconte que le cannelé aurait été inventé par les religieuses du couvent des Annonciades au XVIè siècle. A l’époque, il s’agissait de gâteaux assez fins, plantés dans une tige et frits au saindoux, appelés canelas. Mais, ni les fouilles archéologiques menées sur le site, ni les archives papier qui nous renseignent sur la batterie de cuisine ou les ustensiles portés en réparation par les sœurs, n’ont jamais prouvé l’existence du moindre plus petit moule à cannelé.

Une autre piste de réflexion serait un gâteau appelé « canole », spécialité de Limoges que l’on trouve à Bordeaux depuis le XVII è siècle. Les Bordelais raffolent de cette pâtisserie et créent le métier de canaulier : le vendeur de canoles. Les ingrédients que l’on retrouve dans la recette du cannelé sont très courants à Bordeaux au XVIIIè siècle : la vanille et le sucre de canne arrivent directement par bateaux, et les jaunes d’œufs sont en excédent car on se sert des blancs montés en neige pour filtrer le vin. La profession disparaîtra au 19è siècle.

Ce qui est sûr, c’est que c’est seulement dans la première moitié du XXè siècle, que le canelé, tel que nous le connaissons aujourd’hui réapparaît. Et le nom de celui qui le remit au goût du jour est là aussi un mystère.

Le terme Cannelé est un terme générique qui désigne cette gourmandise sucrée à la dualité surprenante. Il peut s’orthographier de différentes façons ; Cannelé, Canelé, Cannelet, …

Il emprunte son nom au moule en cuivre étamé et à bords canelés dans lequel on le fait cuire.

Chaque famille de Bordeaux possède « sa » recette du cannelé … tout du moins chacun se l’approprie et l’adapte suivant les goûts de son entourage.

Une recette…

Temps de préparation : 15 mn
Temps de cuisson : 1 h
Temps total : 1h 15mn + 24h de temps de repos.

Ingrédients pour environ 12 cannelés bordelais :

  • 1/2 litre de lait entier
  • 25 g de beurre
  • 1 cuillère à soupe de vanille liquide
  • 1 gousse de vanille
  • 7 cl de rhum
  • 250 g de sucre en poudre
  • 125 g de farine
  • 2 œufs + un jaune

Préparation :
Faites chauffer le lait avec le beurre, la vanille liquide, les graines et la gousse de vanille ouverte, le rhum. Éteignez le feu et laissez infuser 15 mn.

En attendant, blanchissez les œufs avec le sucre. Réchauffer le lait, retirez la gousse de vanille et versez un peu de lait sur le mélange sucre/œufs tout en mélangeant bien. Ajoutez la farine tamisée (pour éviter les grumeaux), et terminez par le reste de lait. Replacez la gousse de vanille dans votre saladier et laissez reposer au frais pendant 24 heures. Le temps de repos est très important, c’est ce qui empêchera les cannelés de gonfler.

Préchauffez votre four à 250°C. Versez la préparation dans desmoules à cannelés. Pas besoin de beurre, ça se démoule très bien. Une petite astuce toutefois pour ceux qui aiment les cannelés bien caramélisés : beurrez légèrement les moules et saupoudrez-les de sucre glace…

L’idéal, ce sont des moules en cuivre, mais ça marche très bien aussi dans des moules en silicone.

Remplissez jusqu’à 2 mm du bord. Le cannelé ne doit pas monter.

Enfournez pour 15 mn, puis baissez la température à 180°C.

Laissez cuire encore une heure.

Démoulez et laisser refroidir sur une grille.

leo. libero Aliquam eleifend consequat. ultricies diam Phasellus